DÉMARCHE ARTISTIQUE

 

Modifier l’apparence de ce qu’on a l’habitude d’observer, découvrir les côtés cachés des
perceptions. Dessiner pour extérioriser et construire/déconstruire la représentation d’un
imaginaire. Voici les motivations de ma production artistique. Je privilégie l’expression abstraite
pour transformer mes idées. L’idée se décompose par l’intérieur en des éléments disjoints ce qui
les éloigne de leur caractère réel. Le dessin se construit avec de nouveaux liens et propose une
autre entité. Je suis l’outil de transformation qui dessine une fiction libre pour aller ailleurs.

 

Mon esprit ne choisit pas le thème. Le thème se présente de lui-même et il est masqué. Il se libère
comme dans la série En habit de cheval. À un autre moment un spectacle de danse vient poser sa forme
sur le papier, comme dans la série intitulée Concert de danse d’après l’œuvre de Sasha Waltz. Ou bien, une
visite inoubliable dans le camp de Natzweiler en France, laisse sa trace et m’inspire pour des dessins de grands 
formats. La série est intitulée L'ombre du XXe siècle, Le Struthof.

 

Le fil conducteur de ma production c’est la vivacité dans la gestuelle. Je cherche à transposer les éléments d’une idée encore masquée dans mon esprit en quelque chose de vif, d’instantané et sans retenue. Une forme dense et lourde de sens peut tout aussi bien se transformer en un feu vivifiant comme dans la série la Plein de sens, mais sans finalité.

 

Sur ma table de travail, le matériel est prêt : papier, pierre noire, sanguine, pastel à l’écu, plombagine, encre, etc. Sur la piste de départ, ma préoccupation est d’être libre d’esprit pour laisser s’exprimer à la volée la base d’une nouvelle série de dessin. Au fur et à mesure, l’abstraction du dessin se forge par des gestes rapides et étourdis, des arrêts brusques, des changements de matières qui vont s’entremêler avec les autres. L’œuvre prend vie spontanément évoquant un désordre pictural. C’est l’effet recherché ; elle est terminée. Je pose mes outils et l’œuvre s’appartient. L’œuvre prend maintenant sens dans le regard et l’imaginaire des autres.

 

© Christiane Lemire  I  art contemporain   I   dernière mise à jour : 12 octobre  2019   I   xianelemire@outlook.com   I   Fièrement créé avec Wix.com